Coalition Solidarité Santé Posts

Selon la Coalition Solidarité Santé, la nomination de M. François Legault comme ministre d’État à la Santé et aux Services sociaux  est surprenante. M. Legault a, par le passé,  souvent opposé santé et éducation dans l’octroi des ressources gouvernementales. Son passage au ministère de la Santé et des Services sociaux devrait le convaincre que la santé et l’éducation sont deux des missions fondamentales de l’État québécois. Heureusement dès sa nomination, M.

Communiqués

Communiqués

Pour la Coalition Solidarité Santé, il est inacceptable que l’on vende l’accès au ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec. C’est même immoral que l’on fasse cette offre à des groupes communautaires sous-financés dont le budget a été récemment coupé par le gouvernement québécois. Toutes  les organisations ont été invitées à  payer 125 $ pour assister à un cocktail de financement.

Communiqués

Montréal, le 8 juin 2001 – du réseau de la santé et des services sociaux, il n’y a pas lieu de crier victoire, déclare la porte-parole de la Coalition Solidarité Santé, Mme Marie Pelchat. Sur la base des autres amendements proposés, le ministre de la Santé et des Services sociaux pourrait toujours désigner l’ensemble des membres des conseils d’administration des régies régionales, forcer des fusions entre des CLSC, des centres de soins de longue durée et des hôpitaux.

Communiqués

Après avoir été inscrite sur la liste des intervenants invités à comparaître devant la Commission des affaires sociales sur le projet de loi 28, la Coalition Solidarité Santé, principale voix des citoyennes et des citoyens dans le dossier des services sociaux et de santé, a été évincée du processus parlementaire par le gouvernement québécois. La raison invoquée par le gouvernement : nous savons déjà qu’ils sont contre le projet de loi.

Communiqués