Le projet de loi 66 : risqué sur le plan environnemental, encore une fois !

Le nouveau projet de Loi concernant l’accélération de certains projets d’infrastructure n’a pas empêché les chantiers de construction des maisons des aînéEs au nombre de 20, mais ressemble encore à « son petit frère », le projet de Loi 61 . Rappelons que l’opposition a réagit fortement lors de sa première présentation. Par ailleurs, les critiques environnementales demeurent. Tant du porte-parole de la troisième opposition, Sylvain Gaudreau, que de la part de Vincent Marissal : « J’ai des craintes sur ce que le projet de loi ne dit pas! Ce que certains témoins par contre ont vu dans le projet de loi et sont venus nous dire (…) que c’était une façon de tester les limites, notamment en matière d’analyse environnementale pour « aller plus vite » : La Fédération des chambres de commerce nous a dit ça, la Conseil du patronat nous a dit ça, (…) l’Union des municipalités du Québec nous a dit ça (…). Y’a pas mal de monde qui a l’air de penser, et qui ont des intérêts directs dans ce projet, que c’est un test de la machine (…) pour aller plus vite !

À l’instar de beaucoup de groupes, le projet de loi inquiète toujours sur le plan environnemental et aussi, à cause des nombreux projets de développement autoroutiers, comme en témoigne ce regroupement d’acteurs qui n’oeuvrent généralement pas ensemble et le fait cette fois pour l’environnement http://bit.ly/EnvironnementvsPl66Lactualite

Pour prendre connaissance du projet de loi sur lequel il est toujours possible de prendre position et inviter à faire des amendements : https://bit.ly/ASSNATPl66