Coalition Solidarité Santé Posts

Après avoir été inscrite sur la liste des intervenants invités à comparaître devant la Commission des affaires sociales sur le projet de loi 28, la Coalition Solidarité Santé, principale voix des citoyennes et des citoyens dans le dossier des services sociaux et de santé, a été évincée du processus parlementaire par le gouvernement québécois. La raison invoquée par le gouvernement : nous savons déjà qu’ils sont contre le projet de loi.

Communiqués

)- Questionné par l’opposition officielle sur les sommes consenties aux soins à domicile, le 1 mai 2001, le ministre de la Santé et des Services sociaux a déclaré à l’Assemblée nationale «Ce n’est pas un comité d’experts, c’est un comité de personnes qui sont impliquées dans le réseau de santé et de services sociaux, et donc, il y a aussi des gens, beaucoup gens – par exemple la Coalition Santé, la Fédération des clubs de l’âge d’or du Québec, pour ne mentionner que ces groupes-là – qui étaient impliqués».

Communiqués

Une délégation de la Coalition Solidarité Santé a remis le Prix-V au bureau de comté du ministre fédéral du Commerce et des affaires étrangères, Monsieur Pierre Pettigrew, ce matin afin de souligner la menace que pose la ZLÉA pour notre système de santé et de services sociaux public, accessible, universel et gratuit.  «Malgré tous les engagements du gouvernement canadien à l’effet que la santé sera exclue du traité de libre-échange, nous sommes sceptiques.

Communiqués

La Coalition Solidarité Santé, la Coalition sur l’assurance-médicaments du Québec, la Coalition des médecins pour la justice sociale ainsi que d’autres groupes et représentants  syndicaux joignent joint leurs forces afin de dénoncer le maigre budget que Québec accorde à la santé.  Le budget de 2001-2002 n’ajoute que 723 $ millions d’argent neuf. Une fois les déficits des hôpitaux épongés, que restera-t-il pour les 7 millions de Québécois ?

Communiqués

La Coalition Solidarité Santé considère que ce serait du temps et de l’argent perdus que d’instituer, à ce moment-ci,  une commission d’enquête fédérale sur la santé. Il y  trois ans, le Forum national de la santé déposait, après une large consultation,  un rapport substantiel pour réactualiser et même bonifier la Loi canadienne de la santé. Le débat devrait se faire aujourd’hui sur la mise en œuvre des recommandations du Forum national et non pas sur leur pertinence, souligne Marie Pelchat, porte-parole de la Coalition.

Communiqués